MAINTENANT PAQUES
 

Faisant face à l’astre, la lune a grossi.
Pleine de vivance, elle change de quartier
Quand, le cycle voulant, de ses couches épaissies
Elle étale le vert sur vals et prés entiers.

O lumière nouvelle, odeurs vespérales
De verdeurs capiteuses, que de nuits tremblantes
Ont reverdies à tes caresses ravalantes !
O lumière nouvelle, heure principale !

Approchez vos mains ouvertes que l’oeuf éclose !
Les saveurs sont meilleures à l’heure première.
Il est salutaire que les moments décloses
Pour accrocher à l’espoir la rose trémière.

O équinoxe basculante, initiale,
Que de soupirs rétrogrades et cancéreux,
Ton énergie rosée a lavé des fonds boueux !
O équinoxe allante et germinale !


André Serrano.